RER ferroviaire

D’ici 2035, une offre ferroviaire fiable et cadencée sera mise en service pour renforcer la desserte de l’ensemble de l’aire grenobloise.

Le train comme alternative à la voiture

Chaque jour, 3 millions de voyages sont réalisés sur l’aire grenobloise. Parmi eux, on dénombre 333 000 échanges avec le cœur urbain de l’agglomération, qui sont effectués à 85 % en voiture. Conséquence : un trafic routier dense en entrée de Grenoble, qui génère pollutions et bouchons.

C’est pour proposer une alternative efficace à ces automobilistes, notamment ceux qui viennent des secteurs péri-urbains et ruraux, que l’offre ferroviaire va être développée. Elle constituera une véritable colonne vertébrale de la mobilité sur notre territoire.

Le SMMAG est un soutien historique de ce projet. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, il organise les réseaux de transport en commun en rabattement vers les gares et réaménage de nombreux pôles d’échanges multimodaux (PEM).

GrenobleAlpesMétropole-Lucas Frangella5
©GrenobleAlpesMétropole/Lucas Frangella

Les principes

Le projet de RER de l’aire grenobloise s’appuie sur plusieurs fondamentaux :
– un cadencement avec des fréquences attractives en heures de pointe (15 ou 30 min. selon les axes) et renforcées en heures creuses,
– une amplitude horaire étendue,
– une fiabilité améliorée,
– un matériel roulant capacitaire, confortable et pouvant transporter des vélos,
– une intermodalité facilitée en gare.

Le projet

Trois lignes de Service Express Métropolitain (SEM) vont être créées, avec un phasage dans la mise en service, dès 2025 et jusqu’en 2035 :
– Rives – Brignoud (un train tous les ¼ d’heure en heures de pointe)
– Clelles – Grenoble (un train toutes les ½ heure en heures de pointe)
– Saint-Marcellin – Gières (un train toutes les ½ heure en heures de pointe)

En parallèle, le renforcement de dessertes TER est également prévu (vers Chambéry et Saint-André-le-Gaz).

Le calendrier

D’ici 2025 :
desserte de Brignoud et de Domène chaque ¼ d’heure en heures de pointe. Investissements liés : 58 millions d’euros.

D’ici 2030 :
4 trains par heure entre Saint-André-le-Gaz et Grenoble et 2 par heure vers Clelles. Investissements liés : entre 180 et 205 millions d’euros.

D’ici 2035 :
mise en service de l’offre complète. Investissements corrélés : 491 millions d’euros.

Les partenaires

Les études d’exploitation du RER ferroviaire sont pilotées par SNCF Réseau dans un cadre partenarial associant :
– l’État,
– la Région Auvergne-Rhône-Alpes,
– le Département de l’Isère,
– Grenoble-Alpes Métropole,
– La Communauté de Communes Le Grésivaudan
– la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais,
– le SMMAG.

En ce moment sur notre réseau

Toutes les actualités
Vie du Syndicat
Le « Time Lapse » de la pose de la passerelle à La Bâtie, dans la nuit du vendredi 10 novembre 2023
Concertation
Projet de transport par câble – Participez à l’enquête !
Prospectives
Les parkings-relais à la croisée du chemin de la mobilité de demain
Concertation
Concertation publique du lundi 24 avril au vendredi 19 mai 2023 / Pont de Brignoud
Concertation
Projet de pôle d’échanges multimodal à Domène. Participez à la concertation
Du 9 novembre au 7 décembre 2022, le SMMAG et SNCF Gares & Connexions soumettent à concertation le projet de PEM à Domène. Découvrez le projet et donnez votre avis. 
Concertation
Concertation Transport par câble : réunion publique de restitution
Suite à la concertation relative au projet de transport par câble, tenue entre octobre et décembre 2021, le SMMAG organise une réunion publique de restitution, le mardi 29 mars 2022, où sera présenté le bilan de cette concertation.