Liaison piétons-cycles Crolles-Brignoud

Consultation 182 participations Aucun jour restant

Le projet

Connecter les 2 rives dans un environnement en mutation

Le secteur Crolles-Brignoud du Grésivaudan ne dispose pas, à l’heure actuelle, d’une infrastructure dédiée permettant la traversée de l’Isère et de l’autoroute A41 aux modes actifs.

Le projet soumis à concertation propose donc la réalisation d’une liaison piétons-cycles, en site propre, reliant Crolles à Brignoud, en connexion avec la véloroute V63.

 

Le contexte

Pôles générateurs de déplacements et projets d’aménagements

Un enjeu fort pour les mobilités actives

Territoire périurbain, le Grésivaudan est très dépendant de l’automobile (3 déplacements sur 4 réalisés en voiture), avec des conséquences :

  • environnementales (les transports représentent plus de 40 % des émissions de gaz à effet de serre et 30 %de la consommation d’énergie),
  • sur la sécurité routière
  • sur la fluidité du trafic.

Sur le secteur de Crolles/Villard-Bonnot, les franchissements de l’A41 puis de l’Isère concentrent plus de 26 000 véhicules par jour, dont 970 de poids lourds.

Le potentiel de développement du vélo est important mais est largement freiné par :

  • la coupure crée par la vallée bâtie sur les 2 rives de la rivière et séparée par une autoroute et l’Isère, avec des « points de passage » obligés et contraints.
  • la complexité des déplacements : (positionnement des cyclistes différents selon les secteurs, présence des entrées et sorties d’autoroutes…).

Des besoins identifiés et importants

La traversée de l’Isère et de l’autoroute représente, pour la structuration des déplacements en modes doux sur le territoire du Grésivaudan, des enjeux sur :

  • les déplacements domicile-travail : liaison des pôles urbains au parc technologique, avec des parts modes actifs à 5 % aujourd’hui mais un potentiel à hauteur de 10 %, en lien avec le développement de la gare de Brignoud.
  • les déplacements domicile-étude : Les lycéens résidant sur Crolles et inscrits sur l’établissement de Villard-Bonnot (soit à moins de 5 km) se déplacent très majoritairement en transports en commun et en voiture, du fait de l’absence de traversée « modes actifs ».
  • les déplacements loisirs, sport du quotidien :  avec une connexion prévue à la véloroute V63 comme au réseau cyclable intercommunal, pour répondre aux habitudes de course à pied et de promenades le long des berges de l’Isère, mais également aux besoins de déplacements vers les pôles de services et de loisirs.

Le projet

Le projet de liaison piétons-cycles reliera le centre-ville et la gare de Brignoud à la zone d’activité de Crolles, en enjambant l’autoroute A41 et l’Isère.

Il nécessitera la réalisation de 2 ouvrages d’art pour traverser ces obstacles.

Il viendra se connecter à la fois au réseau cyclable du Grésivaudan et à la véloroute V63.

3 tracés pour la liaison piétons-cycles

En chiffres

  • Fin 2023 : date de fin de travaux
  • 5,6 à 9,5 M d’€ : le coût total de l’opération en fonction des choix techniques retenus
  • 2,2 M d’€ : la subvention de l’État, suite à la sélection dans le cadre de l’appel à projets « Fonds mobilités actives : continuités cyclables »
  • 1 335 à 1 860 m : le linéaire du projet en fonction des choix de tracé retenus

En carte

1 hypothèse de tracé privilégiée

Les études techniques ont été menées sur 3 tracés. Elles ont notamment tenu compte des contraintes :

  • techniques (capacité de proposer un gabarit plus large),
  • environnementales (impact sur des zones agricoles ou naturelles),
  • routières (gêne occasionnée au trafic routier notamment sur l’ouvrage permettant le franchissement de l’autoroute par la route départementale)
  • d’insertion dans le réseau cycles existant.

Un tracé semble apporter une réponse optimisée aux différents enjeux.

Tracé A

Après études, le projet A est aujourd’hui le tracé de référence, offrant le plus d’avantages et le moins d’inconvénients.

Tracé A

Les caractéristiques

  •  Linéaire de 1 500 m ;
  • coût estimatif entre 5,7 et 11 M€ selon le gabarit retenu et le type d’aménagements.

Les avantages

  • une connexion très favorable au réseau cycles existant ;
  • très peu de nuisances travaux, dans un périmètre peu urbanisé ;
  • pas de contrainte en termes de gabarit et permet d’imaginer une largeur conséquente ;
  • des délais de réalisation les plus courts.

Les inconvénients

  • une emprise foncière plus importante que les autres tracés ;
  •  impact assez important sur les zones naturelles et agricoles.

Tracé B

Il s’agit du tracé le plus au nord, accolé à l’ouvrage routier permettant à la RD 10 de franchir l’autoroute A41. C’était le tracé initialement imaginé. Après études, les contraintes techniques s’avèrent très fortes.

Tracé B

Les caractéristiques

  • Un linéaire de 1 860 m ;
  • Un coût estimatif à 6,6 M€ pourun gabarit de 3 mètres de large.

Les avantages

  • Pas d’impact sur des zones naturelles ou agricoles
  • Un faible impact foncier.

Les inconvénients

  • fort impact sur le trafic routier de la RD 10 et sur les échangeurs de l’autoroute A41 ;
  • Impossibilité de prévoir un gabarit supérieur à 3m
  • seul un gabarit de 3 mètres de large
  • parcours cyclable complexe (des changements de niveau, avec des « boucles » et des passages sous les bretelles d’autoroutes)
  • Itinéraire rallongé
  • circulation des piétons et des cycles à proximité immédiate du trafic routier anxiogène et polluant ;
  • connexion au réseau cyclable existant peu favorable.

Tracé C

Il s’agit d’une « variante » du tracé A.

Tracé C

Les caractéristiques

  • Un linéaire de 1 335 m
  • Un coût estimatif entre 6,45 et 11,12 M€ selon le gabarit retenu et le type d’aménagements.

Les avantages

  • Une bonne connexion avec le réseau cycles existant
  • Très peu de nuisances travaux, dans un périmètre peu urbanisé ;
  •  pas de contrainte en termes de gabarit, permet d’imaginer une largeur confortable

Les inconvénients

  • Un impact fort sur une zone naturelle et agricole ;
  • Une emprise dans une zone de danger technologique (pipe line).

À TÉLÉCHARGER

Donnez votre avis

Ce formulaire est actuellement fermé pour les enregistrements.

Participez

Au-delà des tracés, la concertation vise à recueillir votre expertise d’usagers et vos attentes sur 4 grandes questions, afin d’améliorer et de préciser le projet pour proposer un aménagement adapté à votre usage.

Une liaison piétons-cycles, pourquoi, pour qui ?

Durant le temps de la concertation, 5 ateliers de travail sont organisés afin de recueillir vos souhaits, d’échanger et d’enrichir le projet. Compte tenu du contexte sanitaire, ces ateliers se dérouleront en ligne, via une solution dématérialisée spécifiquement dédiée.

Pour participer à un de ces ateliers, nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire préalablement.

Pour les élèves du lycée Marie Reynoard de Crolles

6 mai – 18h-20h
S’inscrire

Pour les associations

10 mai – 18h-20h
S’inscrire

Pour les entreprises et salariés de la zone d’activité

17 mai – 12h-14h
S’inscrire

Pour les habitants

17 mai 18h-20h
S’inscrire

18 mai 18h-20h
S’inscrire

Contactez-nous

Contactez-nous
Votre nom
Votre prénom

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées par le SMMAG pour organiser la concertation relative à la liaison piétins-cycles Crolles-Brignoud. Les données collectées seront communiquées à l'équipe du projet. Les données sont conservées pendant la durée de la démarche de projet qui se poursuivra sur l'année 2021. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Bilan de la concertation